Embrassons-nous Folleville ! 

Le marquis de Manicamp s'est mis en tête de marier sa fille Berthe au timide Folleville. Celui-ci ne parvient pas à lui dire que ce n'est pas possible, son mariage avec sa cousine Aloïse étant déjà programmé. Chaque fois qu'il essaie de s'expliquer, Folleville est interrompu par un flot de décalrations affectueuses de la part de Manicamp : "Embrassons nous Folleville !". Il pourrait se retrouver marié contre sa volonté si le vicomte de Chatenay ne se présentait. Celui-ci est éperdument amoureux de Berthe depuis qu'elle l'a giflé en public. Il vient demander sa main, et ne pourrait pas concevoir qu'on la lui refusât.

 

Mis en scène par Romain Puyuelo

Mis en musique par Ariane Cadier

 

Les comédiens

Armelle Gouget, Brock, Romain Puyuelo et Laurent Maurel

en alternance avec Laurent Paolini

 

Les musiciennes 

Malcy Gouget à la flûte

Aude Boucher à la guitare

 

Décors Luc Béray

Costumes Pierre-Jean Béray